vendredi, 01 mai 2015 00:00

Les bienfaits du « Kale »

Pourquoi on adoooooore le Kale

Kale, aussi connu sous le nom de chou Plume ou chou frisé est l’un des légumes verts les plus nutritifs que vous aller pouvoir trouver sur les Marchés, en magasins Bio ou même maintenant à la Coop ou Migros.

 

Sa popularité à augmenté ces dernières années (venu des Vegan). Il offre un magnifique montant de vitamines et minéraux somme les Vitamines A, K, C, manganèse, potassium, Vit du groupe B, fer, calcium, magnésium et dans ses feuilles fibreuses il y a aussi des Omega3 et protéines.

Le Kale fait partie de la famille des légumes crucifères qui offrent une longue liste de bienfaits pour la santé, notamment dans la prévention des cancers de la vessie, sein, prostate, colon et ovaires. Une tasse de Kale de contient que 30 calories et bien plus de vitamine C qu’une orange.

kale

Comment choisir son Kale

Quand vous achter votre Kale, choisissez plutôt des petites feuille, avec un vert brillant et ferme. Vous ne voulez pas dépenser votre argent pour des feuilles jaunies. Si les feuilles sont molles, c’est que le chou est resté trop longtemps sur l’étalage ou qu’ils ont au trop chaud, ce qui pourrait en altérer le goût. En suisse, pour l’instant c’est encore plus compliqué de trouvé du Kale toute l’année, mais ça viendra avec la demande. Bien que la saison du Kale soit de novembre à février. Attention, le Kale fait partie des « Dirty Dozen » les 12 salopards comme je les appelle, donc il vaut mieux le choisir BIO quand disponible.

Comment conserver votre Kale

Le Kale devrait être conservé dans la partie la plus froide de votre frigo (le Kale adore le froid, même le gel) jusqu’à 5 jours, après l’amertume des feuilles peut augmenter. Ne laver pas le Kale avant d’en avoir besoin, si vous les laver, les feuilles risqueraient de moisir. Vous pouvez aussi les congeler si vous vous rendez compte que vous n’aller pas en avoir besoin avant qu’elles ne se dégradent. Commencer par les laver, les séparer de la « branche », les sécher avec un papier ménage et les mettre dans un sac hermétique et les déposer dans le congélateur jusqu’à que vous en ayez besoin.

Comment le préparer

Le Kale est très populaire dans les jus verts et autres smoothies. Mais on peut aussi le servir en salade, entrées et soupes.

Jus verts :

Laver le Kale, et le passer avec vos autres légumes dans l'extracteur.

Smoothie :

Le Kale est plein de nutriments qui feront une belle addition à votre smoothie. Le goût peut ressembler aux épinards, mais ce "cache" bien avec une banane. Pour le smoothie, contrairement au jus, on va enlever la tige centrale, dont la fibre est vraiment très épaisse et ne nous intéresse pas.

Vous pouvez utiliser du Kale au préalablement congelé (utile pour la saison d'été où il est plus difficile de trouver du Kale)

Cru :

Pour la salade, tout comme le smoothie, nous choisirons de ne pas utiliser la tige. Une fois émincé en petit morceaux, ajouter un peu d'huile d'olive, de sel et masser le Kale, pour l'assouplir (le sel fera officie de légère cuisson). Ajouter ensuite, tomates émincées, oignons tige, etc. Finir par le reste de l'assaisonnement, selon votre choix. (citron, noix de cajou, curry, etc... )

Cuit :

Dans une poté de légumes, cuit à l'étuvée doucement. 

 

Cuit, Cru ou congelé ? comment obtenir le plus de nutrition du Kale ?

Frais et local, c’est comme cela que vous aller avoir le plus de vitamines et phyto-nutriments. Bien que cuit soit une bonne alternative, cela diminuera le taux d’anti-oxidants et de Zinc.

Comme le Kale a une haute teneur en vitamine A et K, le corps pourra mieux les assimiler ces Vitamine Liposoluble avec un bon gras. Vous pouvez ajouter à votre salade de Kale des avocats, de l’huile d’olive ou une sauce avec des oléagineux.

Et comme le fer est mieux assimilé avec de la Vitamine C, n’oubliez pas le citron !!

Pour les personnes avec des problèmes de Thyroïde, évitez de manger trop de Kale CRU, car comme les autres légumes crucifères, il contient des goitrigènes, ce qui inhibe l’absorbation de l’iode et peut être problématique pour les personnes. Toutefois, quand le Kale est CUIT, ces goitrigènes ne résistent pas à la chaleur.

Donc faites revenir vos feuilles de Kale dans un peu l’huile d’olive et petits oignons.

Si vous n’avez aucuns problèmes de thyroïde, ces composants n’ont aucuns effets néfastes, donc profitez des bienfaits !