vendredi, 01 mai 2015 00:00

Arreter de vous concentrer sur ce qu‘il faut eviter dans votre alimentation

Peut-être avez-vous commencé une nouvelle approche diététique en faisant une liste de tous les aliments à bannir. Cette approche n’est pas très efficace à long terme pour de nombreuses raisons.

mauvais-aliment

  • Vous allez vite vous sentir frustré. Il est impossible de ne pas remarquer tout ce que vous aviez l’habitude de manger et de boire et vous aurez l’impression d’en être privé.
  • Vous ne trouverez pas d’équivalent en remplacement de ce que vous aimez. Rien ne semble aussi goûteux que ce que vous n’avez plus le droit de manger.
  • Les autres mangent ce que vous aimez et boivent les boissons que vous essayez d’éviter. Cela s’ajoute à votre frustration, vous vous sentez rejeté et isolé dans votre recherche de la santé.
  • La commercialisation de la nourriture a rendu difficile la recherche d’aliments nourrissants, goûteux et bon marché. C’est principalement dû au fait que la plupart des gens ne recherchent pas ce genre d’aliments et que peu de personnes ne savent transformer des aliments frais et sains en des mets sains ou même de délicieux desserts.
  • Vous risquez d’hésiter dans le choix des aliments à éviter et même pourquoi de devriez les éviter, car lire les étiquetages est devenu une expérience tout-à-fait déroutante. Sans aide, vous pourriez ne pas comprendre ce que le fabricant indique sur les étiquettes.

Commencez par cibler les aliments à inclure

Une approche plus aisée serait de commencer par ce que vous devez inclure dans votre régime. En vous concentrant sur l’addition plutôt que la soustraction, vous aurez une vue complètement différente.

Au lieu de rechercher les aliments à éviter, vous ciblez maintenant ce que vous pourrez inclure. Vous ne vous sentez plus frustré mais au contraire, boosté par vos choix.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez commencer à ajouter à votre liste.

  • Plus de légumes et de fruits juteux à la place d’aliments pré-emballés et si vous préparez de saines sauces à salade, pestos et « dips », votre légume frais sera délicieux et sain à la fois.
  • Des noix et graines fraîches à la place de cacahuètes grillées et salées, que vous pouvez combiner avec des tomates séchées, ou avec des baies de Goji, raisins ou cranberries pour un dessert.
  • Choisissez des crackers cuits à la place de frits, et si vous préparez une sauce ou un houmous vous obtiendrez un en-cas avec de bonnes graisses au lieu de chips de pommes de terre qui contiennent des mauvaises graisses trans.
  • Des jus de fruits et légumes frais à la place de sodas ; un truc facile c’est de mélanger de l’eau gazeuse avec du jus d’orange ou d’ananas, quelques baies, de la menthe et des tranches de citron vert. Vous jouirez des regards d’envie quand tout le monde boit des boissons artificielles et que vous sirotez des cocktails « intéressants ».
  • Utilisez des herbes et épices pour préparer des sauces à salades au lieu de dressings tout prêts pleins d’additifs malsains. Faites des sauces à salades avec des herbes hachées, ou des pestos délicieux, ou encore des houmous additionnés de ciboulette ou de coriandre.
  • Utilisez des huiles d’olive, de noix ou de graines pressées à froid et de bonne qualité au lieu de produits stabilisé longue durée du commerce.
  • Choisissez du chocolat noir 70% au lieu de barres chocolatées pleines d’additifs. Faites fondre ce chocolat avec de l’huile de noix de coco et laissez au frigo quelques heures.
  • Remplacez le thé et café noirs par des tisanes d’herbes ou de fruit – il y en a de délicieux qui sont naturellement sucrés.
  • Des fruits secs et des noix remplaceront les bonbons, sucettes ou glaces ; des baies de Goji avec noix de macadamia, des tomates séchées au soleil avec noix de cajou, dattes fraîches. Des cranberries, ananas et mangues séchés sont de délicieux en-cas occasionnels toutefois car ils sont riches en fructose qui n’est pas recommandé en grande quantité.

Les mauvais aliments vont s’éliminer tout seuls de votre assiette !

Les résultats magnifiques de cette approche vous feront abandonner les aliments à éviter très simplement, car il n’y aura plus de place pour eux ! après tout, vous n’arriverez pas à trouver le temps de manger ces méchants produits en plus des bons, vous seriez occupé toute la journée !

Lentement mais sûrement, ce que vous savez n’être pas bon pour vous va s’éliminer de votre alimentation automatiquement, remplacés par de meilleures alternatives.

Ce sera plus simple car vous rapporterez à la maison la nourriture que vous ajouterez. Par défaut, ce que vous ne voulez pas restera là où il doivent être, sur les rayons des super-marchés.

Autheur : Delia McCabe (DeliaHealth)