jeudi, 06 septembre 2018 00:00

La "faim" du jugement -

Qu’est-ce que cela serait de commencer à profiter de votre corps, peu importe votre taille, vos formes, votre âge ou votre niveau de forme physique?

Vous pouvez stoper les vieux schémas et commencer à profiter de votre corps en vous évitant le jugement. Et si vous pouviez créer le corps que vous désirez vraiment en créant une relation totalement différente avec lui?

Quel genre de relation avez-vous actuellement avec votre corps?

Quel genre de relation avez-vous actuellement avec votre corps?

Commencez-vous votre journée en regardant dans le miroir et en vous jugeant vous-même? Êtes-vous en conflit constant avec votre corps? Voulez-vous que cela change?

En commençant à changer vos perspectives sur votre corps, cela créera un espace pour votre corps change. 
Et si vous pouviez aller au-delà de toute justesse ou erreur avec votre corps? Et si vous étiez prêt à recevoir votre corps et à vraiment écouter tout ce qu'il a à communiquer avec vous? Est-ce que cela pourrait changer votre expérience sur la terre? Cela pourrait-il même contribuer à la terre d'une manière que vous n'aviez jamais imaginée?

Nos corps sont intimement liés à tous les autres êtres vivants, les plantes, les animaux et la Terre. Avez-vous déjà remarqué à quel point vous vous sentez en paix dans la nature? Il n'y a pas de jugement, juste un sentiment d'espace et de laisser-être. Et si tu pouvais avoir ça avec ton corps? Et si vous pouviez prendre soin et être reconnaissant avec votre corps comme la Terre est pour vous?

Sur un plan plus intime, nos corps sont pleins d’informations et de conscience, ce qui peut nous aider à créer au-delà de ce que nous pouvons faire avec notre esprit seul. Gary Douglas, fondateur d'Access Consciousness, parle du corps comme organe sensoriel nous fournissant constamment des informations que souvent nous n'écoutons pas ou ne recevons pas.

Souvent, une réticence à recevoir des informations de notre corps peut mener à des sensations que nous percevons comme de la douleur ou de l'inconfort. Nous considérons notre corps comme un ennemi qu’il faut combattre et forcer vers les formes ou la taille que nous désirons. Et si le contraire était vrai?

"Et si votre corps était réellement votre plus grand allié?"

Et si vous pouviez parler à votre corps et lui poser des questions? Quelle forme et quelle taille votre corps aimerait-il avoir ? Quelle contribution votre corps peut-il vous apporter à vous et à votre vie?

La séparation avec notre corps et de le considérer comme moins important a existé tout au long de l'histoire. Il a été perpétré par des églises, des cultes et des religions et dans de nombreuses cultures. Traditionnellement, les corps ont été considérés comme nous limitant et nous empêchant d'accéder à ce qui constitue un «niveau spirituel supérieur». Et si tout cela était un mensonge?

Et si cela nous empêchait de prendre conscience de la grandeur et des possibilités de notre corps?

Il y a une possibilité différente. Une possibilité qui implique la communion avec votre corps. Et si vous n'aviez pas à vous séparer ou à juger votre corps à nouveau? Et si vous étiez prêt à recevoir la gentillesse, la générosité et la conscience que votre corps a à offrir? Est-ce quelque chose qui pourrait expanser votre vie?

Texte Original : Donnielle Carter

Traduction libre : Carole Zuccatti